Soulager nausées et troubles digestifs pendant la grossesse
Grossesse

Soulager nausées et troubles digestifs pendant la grossesse : conseils naturels

Les troubles digestifs font partie des désagréments de la grossesse. Malheureusement, il y a peu de solutions recommandées pour les femmes enceintes. Cependant,  des astuces pour mieux vivre cette période existe.

Nausées et vomissements pendant la grossesse

Les nausées et vomissements sont des symptômes courants chez les femmes enceintes, survenant souvent au début de la grossesse et diminuant vers la fin du premier trimestre. Leur origine exacte n’est pas totalement claire, mais elles pourraient être causées par l’augmentation de l’hormone hCG ainsi que par le jeûne prolongé pendant la nuit, ce qui expliquerait leur fréquence matinale. Ces symptômes varient d’une femme à l’autre; certaines en souffrent davantage que d’autres. Heureusement, ils n’ont généralement pas d’impact nutritionnel majeur, se manifestant principalement par une perte d’appétit ou un dégoût pour certains aliments.

Conseils pour soulager les nausées

Pour éviter les nausées matinales pendant la grossesse, il est recommandé de manger plusieurs petits repas tout au long de la journée. Il est également conseillé de réduire le jeûne nocturne en prenant une collation le soir et en évitant les petits-déjeuners tardifs. Privilégiez les aliments frais avec des odeurs douces et mangez lentement, en buvant beaucoup d’eau entre les repas. Aérez régulièrement votre maison, évitez les aliments acides et gras ainsi que certaines odeurs fortes. En cas de symptômes persistants ou de perte de poids, consultez un médecin pour obtenir des conseils médicaux appropriés.

A lire:  Fausse couche spontanée précoce : Comprendre, Prévenir et Surmonter ce Défi de la Santé Reproductive

Constipation pendant la grossesse

La constipation est un symptôme commun pendant la grossesse. Il peut se manifester dès le début de la grossesse et persister jusqu’à l’accouchement, touchant une femme enceinte sur deux. Ce problème se caractérise par une diminution de la fréquence des selles à moins de 3 fois par semaine en moyenne. Plusieurs facteurs peuvent contribuer à ce trouble, tels que le ralentissement du transit intestinal, le manque d’activité physique au cours du troisième trimestre et la pression exercée par l’utérus sur les intestins. Certains compléments alimentaires, notamment ceux visant à compenser une carence en fer, peuvent également être responsables de la constipation chez les femmes enceintes.

Conseils pour soulager la constipation

Assurez-vous de boire suffisamment d’eau, de préférence une eau riche en magnésium pour faciliter la digestion. Adoptez une alimentation contenant beaucoup de fibres, comme le pain complet, les féculents complets, les légumes verts et certains fruits tels que les pruneaux et les figues. Essayez de faire un peu d’exercice régulièrement, que ce soit 30 minutes de marche, du yoga ou de la natation chaque jour. Et surtout, évitez l’automédication : consultez votre médecin avant de prendre tout laxatif.

Brûlures d’estomac et remontées acides : une explication simple

Le reflux gastro-œsophagien est fréquent pendant la fin de la grossesse, surtout au cours du 3ème trimestre. Cela est causé par la pression du bébé sur l’estomac et les bouleversements hormonaux, en particulier la montée de progestérone. La progestérone détend un muscle à l’entrée supérieure de l’estomac, entraînant ainsi le remontée des sucs gastriques dans l’œsophage. Ces remontées acides surviennent principalement le soir au moment du coucher et peuvent perturber le sommeil, mais elles ne représentent aucun danger pour la santé de la future maman et du bébé.

A lire:  Grossesse : les risques du cytomégalovirus et précautions essentielles

Conseils pour soulager le reflux gastro-œsophagien

Pendant la grossesse, il est important de fractionner les repas et privilégier les collations aux repas trop copieux. Il est recommandé de marcher après les repas pour favoriser la digestion et d’éviter les aliments acides, épicés et riches en graisses ainsi que les boissons gazeuses. De plus, il faut boire en dehors des repas, surélever la tête du lit avec un oreiller et porter des vêtements amples au niveau de l’estomac. Il est conseillé de dormir sur le dos autant que possible et d’espacer le dernier repas du coucher d’au moins une heure. En outre, il faut éviter les activités physiques qui nécessitent d’être penchée trop longtemps et de porter des objets lourds. Si certains symptômes deviennent gênants, il est préférable de consulter un médecin pour trouver une solution adaptée.