La grossesse et les animaux de compagnie

La période de la grossesse est synonyme de multiples changements dans la vie du couple et, en particulier, au niveau du corps de la femme enceinte, qui est rempli d’hormones et de beaucoup d’émotions. Les interrogations se multiplient, particulièrement pour ceux qui possèdent un compagnon à fourrure à la maison. Grossesse et animaux de compagnie peuvent aller de pair, sans aucun problème. En fait, les animaux de compagnie sont très bénéfiques à différentes étapes de la vie, y compris celle de la grossesse.

Au cours de la grossesse, il est recommandé à ceux qui ont un chien, un chat ou un autre animal de compagnie de respecter tous les soins essentiels à la santé des animaux de compagnie, comme ceux des femmes enceintes, par exemple : vermifuge, vaccins et consultations périodiques.

Pour les propriétaires de chiens, la proximité entre ces derniers et la femme enceinte peut se renforcer, car les chiens perçoivent l’altération hormonale par l’odorat et, de ce fait, développent un lien encore plus étroit avec leur maître.

 

Attention pendant la grossesse

Autrefois, il était recommandé à la femme enceinte d’avoir le moins de contact possible avec les animaux. De nos jours, grâce aux avancées de diverses études sur le sujet, il n’est plus nécessaire de prendre des dispositions aussi rigoureuses, et la cohabitation avec des animaux de compagnie peut même s’avérer très bénéfique, permettant aux femmes enceintes de gérer leur stress et leur anxiété.

En revanche, il est essentiel que les femmes enceintes fassent attention à certains soins élémentaires avec leur animal de compagnie, comme maintenir son environnement propre, sans laisser d’excréments ou d’urine par terre ; faire attention à la santé de l’animal (vaccins, vermifuge et prévention des puces) ; se laver les mains chaque fois qu’elles jouent avec l’animal ; et nettoyer les effets de l’animal, comme son lit, ses jouets et ses vêtements, chaque semaine.

Le nettoyage de la maison et de l’animal de compagnie est un autre élément fondamental pendant la grossesse. Il est important que la maison soit toujours propre et que tout contact de la femme enceinte avec des matières fécales ou de l’urine se fasse avec des gants (il est ensuite recommandé de toujours se laver les mains). Les animaux domestiques, quant à eux, doivent prendre un bain hebdomadaire.

Les animaux, en général, possèdent certains micro-organismes qui sont capables de provoquer des maladies chez l’homme. Ils peuvent être transmis par la salive, les poils, les pattes, les matières fécales et l’urine. La toxoplasmose est l’une d’entre elles, qui représente un risque élevé pour le développement du bébé. Les chiens et les chats peuvent être contaminés par le protozoaire responsable de la maladie, qui se trouve dans leurs excréments. Contrairement aux chats, qui possèdent déjà ce type de protozoaire, les chiens sont contaminés lorsqu’ils mangent de la viande crue.

La salmonelle est une autre maladie que les femmes enceintes peuvent contracter au contact d’animaux domestiques. Il est très rare qu’elle affecte directement le bébé, mais elle peut causer des symptômes désagréables à la femme enceinte, comme des vomissements, de la fièvre et une déshydratation. Ces symptômes, s’ils ne sont pas traités ou selon leur intensité, peuvent entraîner une fausse couche ou une naissance prématurée.

Adaptation des animaux de compagnie pendant la grossesse

Durant la grossesse, l’idéal est que l’animal commence à s’habituer à l’arrivée du bébé et se rende compte qu’il ne perd pas son espace, pour éviter qu’il ne développe des problèmes de comportement liés à l’anxiété ou à la dépression. Il n’est pas recommandé de limiter les espaces de la maison auxquels l’animal avait accès auparavant.

En revanche, si vous souhaitez que votre animal n’ait pas accès à la chambre du bébé, l’idéal est que cela se règle petit à petit pendant la grossesse afin qu’il puisse s’adapter à cette nouvelle réalité. Au cours de ce processus, vous pouvez présenter à l’animal des articles pour bébé, tels que des vêtements et des jouets, afin qu’il puisse sentir et percevoir l’arrivée du petit.

L’attention sera un autre point d’impact pour l’animal. Par conséquent, pendant la grossesse, il est important d’habituer l’animal à ne pas avoir toute l’attention pour lui. Ainsi, lorsque le bébé arrivera, il sera déjà plus familier avec cette nouvelle relation.

Dans le cas d’animaux de compagnie plus bruyants, qui sont très actifs ou qui aboient beaucoup, il est important de demander l’aide d’un professionnel, par exemple un adaptateur. L’animal se sentira ainsi mieux et la cohabitation avec le bébé ne sera pas aussi tumultueuse.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *