Grossesse

Les hémorroïdes durant la grossesse et le post-partum : gestion et traitement

Les hémorroïdes sont un problème courant pendant la grossesse, touchant jusqu’à 38 % des femmes enceintes. Elles peuvent être très douloureuses et causer beaucoup de souffrance. Il est important de savoir ce qui les cause, comment s’en débarrasser et surtout comment les éviter pour vivre une grossesse plus sereine.

Les hémorroïdes en bref

Les hémorroïdes sont des vaisseaux sanguins dilatés autour de l’anus et du rectum. Elles font partie du réseau veineux dans le canal anal. Cette affection est courante mais très désagréable, surtout pendant la grossesse chez les femmes.

Quand se produisent-elles ?

Les hémorroïdes surviennent souvent pendant la grossesse, à partir du 7e mois ou même dès le 6ème. Elles sont causées par le poids de la grossesse et la constipation fréquente chez les femmes enceintes. Les hémorroïdes touchent aussi beaucoup de femmes après l’accouchement.

Les différentes sortes d’hémorroïdes

Les hémorroïdes se présentent sous deux formes : internes et externes.

Les hémorroïdes internes se situent en haut du canal anal, généralement sans provoquer de douleur ou de grosseur visible. Elles peuvent causer des démangeaisons et des saignements discrets lors des selles.

Quant aux hémorroïdes externes, elles se manifestent par l’apparition de petites boules au bord de l’anus, entraînant souvent des douleurs vives en raison de la sensibilité extrême de cette zone. Des saignements peuvent également survenir lors des selles.

A lire:  Temps pour tomber enceinte : facteurs et conseils essentiels

Causes principales

Les hémorroïdes sont souvent causées par la constipation, les efforts de poussées répétées au moment de la selle et certains aliments comme les viandes et plats épicés. Chez la femme enceinte, le poids et le volume de l’utérus peuvent également causer des problèmes de circulation sanguine et les hémorroïdes apparaissent beaucoup après l’accouchement à cause des pressions exercées pendant celui-ci. Une crise d’hémorroïdes dure généralement quelques jours à une semaine.

Prévention des hémorroïdes pendant la grossesse

Pour éviter les hémorroïdes pendant la grossesse, il est important d’éviter la constipation. Celle-ci augmente considérablement le risque de maladie hémorroïdaire.

Prendre soin de son régime alimentaire

Pendant la grossesse, il est important de bien manger. Les femmes enceintes devraient consommer davantage d’aliments riches en fibres tels que les céréales complètes, les légumineuses, les fruits et légumes, ainsi que les noix et graines. Il est conseillé d’augmenter progressivement sa consommation de fibres pour éviter les ballonnements. En plus de cela, il est crucial de rester bien hydratée en buvant 1,5 à 2 litres d’eau par jour.

S’entraîner à un sport

– Faire des exercices pour les abdominaux améliore la santé de l’intestin.
– Les femmes enceintes devraient faire une activité physique modérée pendant la grossesse, comme 30 minutes de marche 3 à 4 fois par semaine.

Maintenir une régularité dans les selles

Il est crucial d’aller régulièrement à la selle et de ne pas se retenir. Pour faciliter le processus, il est recommandé de placer un petit banc sous ses pieds pour que les genoux soient légèrement plus hauts que les hanches. De plus, masser doucement le bas du ventre avec des mouvements circulaires peut être bénéfique.

A lire:  Grossesse : les risques du cytomégalovirus et précautions essentielles

Porter des bas de contention : explications et conseils

– Pour améliorer la circulation, il peut être utile de porter des bas de contention.
– Évitez de croiser les jambes lorsque vous êtes assise.
– Ne restez pas debout sans mouvement trop longtemps.

Soulager les hémorroïdes : Comment faire ?

Pour soulager les hémorroïdes pendant la grossesse, il est important de consulter un médecin pour obtenir un traitement adapté. Ne prenez pas de médicaments sans avis médical. Le médecin peut recommander des suppositoires ou des laxatifs sécuritaires pendant la grossesse. Il peut également prescrire des traitements locaux pour atténuer les crises d’hémorroïdes et des médicaments à base de paracétamol pour soulager la douleur.

Après avoir eu une selle, il est conseillé d’effectuer une toilette locale avec un lavant neutre. Pour soulager la douleur, évitez de rester debout trop longtemps, changez de position pour dormir et appliquez des compresses froides sur les hémorroïdes. Prenez aussi des bains de siège dans de l’eau tiède pendant environ vingt minutes.

Il est nécessaire d’éviter l’automédication car certains produits peuvent être dangereux pour la grossesse et le bébé. Même les méthodes naturelles doivent être discutées avec un professionnel de santé avant leur utilisation. Un traitement homéopathique peut également être efficace, mais seulement après avoir consulté votre médecin.

Thrombose des hémorroïdes

Il peut arriver que le sang stagne dans une hémorroïde et forme un caillot, appelé thrombose hémorroïdaire. Cela peut provoquer des douleurs intenses, mais cette complication n’est pas grave. Pendant la grossesse, environ 8 % des femmes sont touchées par ce problème, généralement au cours du troisième mois. Après l’accouchement, c’est environ 20 % des femmes qui en souffrent. Il n’y a cependant aucun risque d’hémorragie grave car il s’agit d’une affection bénigne.

A lire:  Pourquoi ne pas faire de spa pendant la grossesse ? Les risques et alternatives à considérer

Votre corps montre des signes de changement

Il est normal de souffrir d’hémorroïdes pendant la grossesse et après l’accouchement. Cela fait partie des changements que le corps traverse. Il ne faut pas avoir honte et il est important de consulter un professionnel de santé pour obtenir un traitement adapté plutôt que d’essayer de se soigner seule à la maison. Ces problèmes peuvent être résolus facilement avec les bons traitements, sans danger ni pour la maman ni pour le bébé.