allaitement bébé
test

Top 5 des idées reçues sur l’allaitement : Démystifier les Mythes Courants

Les bienfaits de l’allaitement sont scientifiquement prouvés, mais certaines idées fausses persistent.

Toutes les femmes ont-elles la même capacité à allaiter?

Est-ce plus fatiguant que donner le biberon?

Quels aliments faut-il éviter pendant l’allaitement?

Essayons de répondre à ces questions pour vous aider en prévision de la naissance de votre bébé et des éventuels défis rencontrés pendant l’allaitement.

L’impact de la taille de la poitrine sur l’allaitement

Il est faux de croire que la taille des seins impacte la capacité à allaiter. En réalité, toutes les femmes peuvent allaiter peu importe la taille de leurs seins. La production de lait ne dépend pas du tout de la taille de la poitrine mais plutôt du nombre de tétées et des hormones sécrétées par le corps. Il existe cependant des solutions simples en cas de baisse de production de lait, comme les tisanes d’allaitement ou l’aide d’une consultante en lactation en cas de questions ou soucis durant cette période.

Le lait maternel peut parfois manquer de nutriments

Le lait maternel est idéal pour votre bébé car il contient tous les éléments essentiels à sa croissance. Il s’adapte naturellement aux besoins de l’enfant et surveiller sa courbe de poids est important. Si le bébé ne prend pas assez de poids, ce n’est pas dû à la qualité du lait maternel, mais plutôt à la quantité ingérée. Dans ce cas, ajuster la position d’allaitement peut aider à favoriser une bonne succion. Il se peut aussi que l’allaitement n’ait pas été correctement mis en route, auquel cas il faudra le relancer en augmentant la fréquence des tétées. Des professionnels de l’allaitement peuvent vous accompagner dans cette étape pour veiller à la santé de votre enfant.

A lire:  Grossesse et tabac : les impacts cruciaux à connaître !

L’allaitement peut faire mal

Au début de l’allaitement, les mamelons peuvent être sensibles et douloureux. Cependant, cette gêne diminue généralement après quelques jours lorsque la mise au sein se fait correctement. Il est important que le bébé attrape l’aréole entière pendant la tétée pour éviter les douleurs et les crevasses sur les mamelons. Des solutions comme une huile protectrice à base de lanoline végétale peuvent aider à hydrater, assouplir la peau et favoriser la cicatrisation des crevasses.

Il est également recommandé de consulter un spécialiste pour trouver une position confortable afin d’éliminer ces douleurs lors de l’allaitement.

Aliments à éviter pendant l’allaitement

Une femme qui allaite peut manger de tout. Il est important pour elle de suivre un régime alimentaire varié et équilibré, car cela permettra à son bébé de découvrir différents goûts et nutriments. La consommation d’alcool doit être contrôlée, mais une consommation occasionnelle modérée ne nécessite pas l’arrêt de l’allaitement. En résumé, la jeune maman doit simplement veiller à manger sainement pour rester en bonne santé pendant l’allaitement.

Allaiter est épuisant

L’allaitement et l’alimentation au biberon avec du lait infantile ne fatiguent pas plus l’une que l’autre. Après l’accouchement, les soins après la naissance et le manque de sommeil peuvent épuiser toute jeune maman. Cependant, cela ne signifie pas forcément qu’une maman qui allaite sera plus fatiguée qu’une autre. Préparer les biberons en pleine nuit, nettoyer les accessoires ou faire roter bébé sont tout aussi épuisants que d’allaiter.

De plus, allaiter la nuit libère une hormone appelée prolactine qui favorise un sommeil profond et réparateur. Et si besoin de souffler un peu entre amies, il est possible de laisser un biberon de lait maternel à celui qui garde votre enfant. Ainsi, malgré la fatigue associée à la maternité, des snacks spécialement adaptés au post-partum peuvent aider à pallier ces petits coups de mou.

A lire:  Rencontre avec Les Mamans Poules: Communauté, Cuisine et Engagement Social

L’allaitement : une décision personnelle

Lorsque vous envisagez l’alimentation de votre bébé, il est important de prendre le temps de réfléchir à la méthode qui vous convient le mieux. Si vous optez pour l’allaitement, sachez que des professionnels et des groupes de soutien sont disponibles pour répondre à vos questions et partager des conseils avec d’autres mamans. Pour faciliter cette période, il existe également des kits d’allaitement conçus pour rendre l’expérience plus confortable.

Par ailleurs, afin de prendre soin de vous-même pendant la maternité, une box jeune maman remplie de produits naturels et sûrs pour bébé est également proposée.